Housedance et entrainements de rue

indahouse dkr

La Housedance est une danse sociale faisant partie des danses urbaines, principalement dansée sur la musique « house » qui a ses racines dans les clubs de Chicago et de New York, au milieu des années 1980. La Housedance met l’accent sur des jeux de jambe rapides et complexes combinés avec des mouvements fluides dans le torse, ainsi que le travail du sol.

La House Dance est une fusion de l’ère post –disco. Elle nait aux Etats-Unis avec l’essor des musiques électroniques. Danse à base communautaire, elle est popularisée par les minorités sociales du New York de cette époque,  suivant l’évolution de la musique et l’apparition des premiers DJs.

Tous s’accordent à dire que la plus grande influence reste la danse africaine. Les jeux de jambes, les mouvements du torse, et les polyrythmies joués par les batteurs en danse africaine ont apporté une approche de la musique et de la danse différente. «Toute forme de danse a ses racines dans la danse africaine. Si je devais énumérer toutes mes influences, il me faudrait un autre article tout entier », continue Marjory Smarth, ” mais ce sont les rythmes afro-Caribéens qui étaient ma fondation ».

 

–> Housedance au Senegal… pourquoi pas?

En Décembre 2012, le collectif nouvellement constitué IndaHouse Dakar décide d’inscrire cinq danseurs regroupant diverses nationalités (Sénégal, Gabon, et Burkina Faso) à la « Nuit de la Danse », un concours chorégraphique hiphop organisé annuellement à Dakar. Le groupe fait face à de grandes difficultés pour trouver un espace de répétitions pour sa création. Nos jeunes danseurs doivent bien souvent faire leurs répétitions dans la rue, par manque de moyens.  Cependant le spectacle est un succès. Ils continuent d’organiser des rassemblements réguliers entre danseurs pendant de nombreux mois.

Ci-dessous des moments volés des sessions Housedance sur les deux voies du quartier Sacré-Coeur (BBA)… en ombres chinoises:

House session a BBA

En Afrique en général, l’Afrique du Sud, l’Angola et le Kenya émergent dans la scene “housemusic” avec l’influence de l'”afro-house”. Beaucoup s’accordent a dire que la housedance peut avoir un bon berceau au Sénégal. En Juillet 2013, des stages autour de la housedance et une soiree de rétroprojection organisée par le collectif “Dudettes” rassemblent plus de 40 danseurs!

flyer dudettes

La vague house continue par la suite apres la présence de tous les danseurs lors de la 1ere edition du festival annuel, OG Weekender, reunissant des DJs de Belgique, Montreal, Londres et NYC et tous les amoureux de la housemusic a Dakar en Novembre 2013. La ferveur de cette musique accueillante et chaleureuse rassemble danseurs hiphop, traditionnels, circasiens et amateurs dans un ‘kuduro” enflammé.

1379555_10152963672508539_950713245_n 1455855_10152963698238539_877243272_n 1463087_10152963680298539_82467150_n 1465388_10152963694548539_1286837371_n

Un pas de plus dans les cultures urbaines. Longue vie au mouvement House senegalais!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s