Simplement Sunu Street

Il était une fois une belle journée à Fass…

Dans le cadre de nos actions citoyennes nous partons à la rencontre des populations pour partager notre passion des danses urbaines.

Découvrez la vidéo!

This is Sunu Street

Capture d’écran 2015-04-22 à 13.53.53

Merci à tous les danseurs participants, à nos partenaires et aux enfants bien sur, future génération Sunu Street !

Advertisements

SUNU STREET aux HIP-HOP GAMES concept – LILLE

Après un mois d’aventure, Dakar-Paris–Lille-Paris-Dakar, la team SUNU Street est de retour à Dakar: Dexter, Cortex, Vieira et Khoudia se sont battus comme des Lions et on remporté la deuxième place de la finale de la compétition des Jeux de la Danse, les Hip-Hop Games Concept. Celle-ci s’est déroulée au Grand Sud à Lille, le samedi 8 Novembre 2014.

11591_10154765451240162_8725550756581627774_n

L’aventure a commencé en Juin, a Saint-Louis.

La team SUNU Street remporte la qualification Sénégal. quatre danseurs, quatre styles, quatre groupes représentés: Indahouse Dakar, SenegalBattles, Afreekanam, Roots Empire. Tous unis pour un même but.

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.44.35

Prochaine étape, approfondir le travail ensemble. La team SUNU Street fait partie des cinq équipes finalistes qualifiées dans différentes villes de France (Cie Bad Trip à Paris, Cie N.S à Bordeaux, Cie Just1Kiff au Nord) ainsi que la Cie Le Collectif a la Réunion. Pour la team SUNU Street, le défi est de remporter le maximum d’épreuves et de présenter un extrait d’une création chorégraphique de 7 minutes.

Leur désir est de montrer que l’Afrique est bien là ! Ils veulent se démarquer grâce à un show qui mêlera danses urbaines, danses traditionnelles, et afro modernes. Ils clament haut et fort leur identité.

Les premières répétitions commencent, dans l’atmosphère chaude du Centre Culturel Blaise Senghor.

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.37.50

Le 27 octobre, la team s’envole pour Lille, portant avec soi tous les encouragements de ceux qui l’ont accompagné : Ciré, Dany, Siaka, Directeur, Samourai, Bakary, Ibou, les musiciens… La France est un nouveau tournant, l’occasion d’échanger avec des danseurs de différents horizons. Des stages de danse sont organisés durant toute une semaine. Ils permettent de beaux moments d’échanges avec les danseurs du Nord.

House, Krump, B-boying, Afro-pop se dansent au rythme des calebasses, des percussions, et des sourires

 

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.44.52

 

L’Epilogue du Hip-Hop Games Concept commence. La salle est comble. Le public soutient les danseurs à chaque épreuve, toutes aussi originales les unes que les autres.

La « Playlist variée », la « Roulette d’accessoires », la « Source »,  la « Contrainte d’espace »,  la « Minute explosive » et le «Jocker»

Il faut beaucoup d’écoute, d’imagination et de créativité à chacune des cinq équipes pour raconter une histoire dans des situations d’improvisation.

Le « Joker » ! Ce sont des musiciens percussionnistes live qui accompagnent la team SUNU Street dans la démonstration de leur pièce chorégraphique.

Le jury délibère. Le verdict tombe. Suspense… la première place revient a la Cie Bad Trip de Paris… suivie de près par SUNU Street ! L’équipe est fière de sa médaille d’argent, Elle a représenté le Sénégal. Elle a représenté l’Afrique. Une Afrique haute en couleurs qui en aura marqué plus d’un.

« Ema’pesa’… Tak jerr… Okhoooooo » : l’Afro-pop, les rythmes afro-modernes, les sonorités joyeuses sont dans les bouches de tous ! Les Hip-Hop Games Concept sont une étape importante pour le projet SUNU Street.

Aussi bien sur le plan de la visibilité, que pour la reconnaissance du mouvement hip-hop africain sur les scènes de danse urbaine internationales.

Une chose est sure, on nous attend avec impatience l’année prochaine !

ET NOUS SERONS LÀ !

This slideshow requires JavaScript.

Un immense remerciement à Romuald et à toute son équipe (Nans, Bens, Azdine, Malik …) pour cet événement réussi qui permet chaque année à de nombreux danseurs de se rencontrer et d’échanger dans la joie et la bonne humeur.

« SUNU Street, what you say ? »

« Hiphop Games, what you say ? »

« … AFRICA what you say ? »

«  YO, YO, YOOOOOOOOOO !!!!!!! »

SUNU Spectacle de restitution! Le 5 septembre 2014

SUNU STREET, La grande première !

Dans la salle Sunu Street, les danseurs se concentrent.
La tension est palpable…des regards d’encouragement.
La chaleur est presque étouffante…des sourires réconfortants.
Plus que quelques minutes avant l’entrer en scène. Cette entrée sera impressionnante, cadencée au rythme des percussions, Sabar, Tunguné, Bal et Tama, qui ouvrent le cortège.

 

Sunu Street va faire revivre pour une soirée la salle de spectacle du centre. Sur ses murs s’affichent l’esprit et les couleurs Sunu Street, dans un méli-mélo de tissus wax, de créations batik réalisées par Yadi, de clichés géants de Siaka, capturant avec brio la beauté du mouvement dansé. Le tout, sous l’œil bienveillant de la grande banderole Sunu Street.

Dehors on s’affère et bien ! Le public arrive progressivement, la salle se remplit…ça ne s’arrête plus. Notre pressentiment était le bon, « la salle sera pleine ». Et elle l’est !
Khoudia à son poste compte plus de 250 spectateurs. Nous devons refuser des gens à l’entrée. C’est la folie ! Sur leurs pointes de pieds les derniers arrivés devront s’accrocher.

Naima a une mission périlleuse, la régie lumière. Pareil pour moi, en régie son, je me fais quelques cheveux blancs car comme le disait Françoise lors du filage : « Nach, tu n’auras pas ton diplôme d’ingénieur sons ». Mais tout se passera bien… ! On gère.

Quelques minutes d’attente supplémentaires avant d’accueillir Cire Cisse, notre mentor, Sunu Papa et administrateur, pour le discours de présentation et les remerciements.
Ces minutes d’avant spectacle filent à tout allure, pendant que dans la salle Sunu Street, ces même minutes sont interminables, comme les gouttes de sueur qui ruissellent sur les fronts impatients des danseurs.

Aujourd’hui vous aller assister au premier spectacle de restitution du projet Sunu Street, une grande première qui en annonce beaucoup d’autres. Un spectacle qui retrace les 5 semaines de travail acharné de trente danseurs venus de tout le Sénégal.
Pour les encadrer, nous avons eu le plaisir d’avoir à nos contés Romuald Brizolier et Joseph Go NGuessan, deux globes trotteurs de la danse Hip-Hop, deux hommes exceptionnels qui ont tout donné, avec passion et engagement sincère. Merci à Papa Sangone Vieira dit le « Ninja Afro-Pop », pour son accompagnement, pour être notre guide traditionnel : s’enraciner pour une meilleure ouverture…

En rang, la team des danseurs Sunu Street est prête. En rang, on va leur en mettre plein la tête !
Cette marche militaire « Hype » n’est pas celle de soldats allant à la guerre, mais de celle d’une génération déter qui fait des danses urbaines sont affaire !
Une dernière inspiration et à nous la scène, a nous la liberté d’expression, a nous le droit de dire qui nous sommes, sans inhibition.
Les percussions s’emballent. C’est parti pour un spectacle coloré…inoubliable !

On parlera de tout dans le spectacle restitution de Sunu Street, revendications et messages positifs. Les danseurs des deux modules spécifiques, création et enseignement, se donnent la réplique. On danse la solidarité et la niaque. On danse la solitude, l’exclusion, et la pollution.
On danse l’entre aide, l’amour et l’unité. On danse le Hip-Hop, le traditionnel. On danse qui nous sommes. Tout simplement mais avec une énergie intarissable.

Plus de deux heures de danse, et si ce n’était pas la nuit qui tombait, vous nous y auriez encore trouvé !

Remerciements tout particuliers :

Tukki Mode
Le Grand Theatre
L’Institut Francais
Yadi
Le “Directeur”
Les musiciens

Nach
SUNU STREET

 

This slideshow requires JavaScript.