RUN

Février 2015, le chorégraphe Heddy Maalem vient au Sénégal découvrir le projet Sunu Street. Il vient accompagné de Christopher Tew, vidéaste talentueux à l’œil sensible et téméraire, venu tout droit de Londres.

De cette rencontre nait une vidéo artistique mettant en scène Pierre Belleka, alias Dexter danseur de Krump.

“Cette réalisation est une pièce importante du puzzle, réunissant avec brio danse revendicative, musique psychédélique qui nous plonge dans cette urgence de vivre, libre, images brulantes de violence et de misère, mais aussi de force et d’envie d’avenir, le tout dans une composition audacieuse.

Ces images que nous renvoient-elles, bavardes de symboliques et de questionnements, émerveillement devant l’énergie entière et la vérité d’un corps ?

Nous rendons hommage à l’Afrique contemporaine, entre urbanisme, créativité, développement, diversité, enthousiasme, coalition des cultures et des points de vues. Une Afrique où réside les plus folles espérances.” – Nach

 

« Par leurs voix, [ce nouveau langage – ici du corps], trempé dans les réalités mutantes des grandes cités, devient un extraordinaire espace de métamorphose des imaginaires et des sensibilités. […] Parole qui nous démontre superbement l’originalité, la diversité et la puissance d’invention de cette jeune génération […] »

Snapshots – Nouvelles voix du Caine Prize, édition Zulma

 

 

SUNU STREET aux HIP-HOP GAMES concept – LILLE

Après un mois d’aventure, Dakar-Paris–Lille-Paris-Dakar, la team SUNU Street est de retour à Dakar: Dexter, Cortex, Vieira et Khoudia se sont battus comme des Lions et on remporté la deuxième place de la finale de la compétition des Jeux de la Danse, les Hip-Hop Games Concept. Celle-ci s’est déroulée au Grand Sud à Lille, le samedi 8 Novembre 2014.

11591_10154765451240162_8725550756581627774_n

L’aventure a commencé en Juin, a Saint-Louis.

La team SUNU Street remporte la qualification Sénégal. quatre danseurs, quatre styles, quatre groupes représentés: Indahouse Dakar, SenegalBattles, Afreekanam, Roots Empire. Tous unis pour un même but.

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.44.35

Prochaine étape, approfondir le travail ensemble. La team SUNU Street fait partie des cinq équipes finalistes qualifiées dans différentes villes de France (Cie Bad Trip à Paris, Cie N.S à Bordeaux, Cie Just1Kiff au Nord) ainsi que la Cie Le Collectif a la Réunion. Pour la team SUNU Street, le défi est de remporter le maximum d’épreuves et de présenter un extrait d’une création chorégraphique de 7 minutes.

Leur désir est de montrer que l’Afrique est bien là ! Ils veulent se démarquer grâce à un show qui mêlera danses urbaines, danses traditionnelles, et afro modernes. Ils clament haut et fort leur identité.

Les premières répétitions commencent, dans l’atmosphère chaude du Centre Culturel Blaise Senghor.

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.37.50

Le 27 octobre, la team s’envole pour Lille, portant avec soi tous les encouragements de ceux qui l’ont accompagné : Ciré, Dany, Siaka, Directeur, Samourai, Bakary, Ibou, les musiciens… La France est un nouveau tournant, l’occasion d’échanger avec des danseurs de différents horizons. Des stages de danse sont organisés durant toute une semaine. Ils permettent de beaux moments d’échanges avec les danseurs du Nord.

House, Krump, B-boying, Afro-pop se dansent au rythme des calebasses, des percussions, et des sourires

 

Capture d’écran 2014-11-26 à 18.44.52

 

L’Epilogue du Hip-Hop Games Concept commence. La salle est comble. Le public soutient les danseurs à chaque épreuve, toutes aussi originales les unes que les autres.

La « Playlist variée », la « Roulette d’accessoires », la « Source »,  la « Contrainte d’espace »,  la « Minute explosive » et le «Jocker»

Il faut beaucoup d’écoute, d’imagination et de créativité à chacune des cinq équipes pour raconter une histoire dans des situations d’improvisation.

Le « Joker » ! Ce sont des musiciens percussionnistes live qui accompagnent la team SUNU Street dans la démonstration de leur pièce chorégraphique.

Le jury délibère. Le verdict tombe. Suspense… la première place revient a la Cie Bad Trip de Paris… suivie de près par SUNU Street ! L’équipe est fière de sa médaille d’argent, Elle a représenté le Sénégal. Elle a représenté l’Afrique. Une Afrique haute en couleurs qui en aura marqué plus d’un.

« Ema’pesa’… Tak jerr… Okhoooooo » : l’Afro-pop, les rythmes afro-modernes, les sonorités joyeuses sont dans les bouches de tous ! Les Hip-Hop Games Concept sont une étape importante pour le projet SUNU Street.

Aussi bien sur le plan de la visibilité, que pour la reconnaissance du mouvement hip-hop africain sur les scènes de danse urbaine internationales.

Une chose est sure, on nous attend avec impatience l’année prochaine !

ET NOUS SERONS LÀ !

This slideshow requires JavaScript.

Un immense remerciement à Romuald et à toute son équipe (Nans, Bens, Azdine, Malik …) pour cet événement réussi qui permet chaque année à de nombreux danseurs de se rencontrer et d’échanger dans la joie et la bonne humeur.

« SUNU Street, what you say ? »

« Hiphop Games, what you say ? »

« … AFRICA what you say ? »

«  YO, YO, YOOOOOOOOOO !!!!!!! »