SUNU Street: la Naissance du Projet (Part 1)

L’élaboration du projet SUNU Street vient d’un constat criant. Dans la ville de Dakar, les danseurs urbains manquent de visibilité et pratiquant leur art dans des conditions souvent précaires. Il n’existe pas de flots réguliers d’informations sur la danse urbaine, sa promotion est faible, et on constate un déficit de sa représentation dans le secteur culturel.

Un moment majeur… la venue de R.A.F a Dakar

En Juin 2013 l’association Roots and Feelings est sollicitée par le festival « Kaay Fecc » dirigé par Gacirah Diagne, pour donner bénévolement quinze jours d’ateliers aux jeunes danseurs urbains de la ville de Dakar.

Citiz Dakar

Les ateliers durent quinze jours. Avec un nombre initial prévu de 25 danseurs, le nombre de participants s’agrandit de jours en jours. 30, puis 40, puis 50 danseurs krump, bboys, poppeurs, debout: tout le monde se réunit jour après jour pour des heures d’ateliers en danses urbaines, sous l’ombre accueillante des arbres de Douta Seck.

.5759_10151520046217981_2097610866_n  935932_10151519677717981_697627057_n 996717_10151519682672981_1175265828_n 1002431_10151519666152981_2097381499_n 1005275_10151519700252981_1882722854_n 1017096_10151519679337981_1226424736_n 1017454_10151519671647981_1141204137_n

7902_10151519700307981_1031649652_n

À la fin de cette session d’ateliers, un spectacle est présenté sur la scène du festival. L’ensemble des participants se réunit avant la scène: formateurs, danseurs, organisateurs…tous se font remettre un tee-shirt au nom de R.A.F Soldiaz: etre un soldat pour sa passion, pour le hiphop, pour cet esprit de communauté. GNO KO BOK – On est ensemble !

1017606_10151580594826731_775914404_n

Ce spectacle, grand moment de partage et d’expression, marque les esprits de tous... L’association réalise alors l’ampleur du potentiel des jeunes, leur grande motivation et soif d’apprentissage.

7462_137352903134747_1574258984_n 988542_137362063133831_844002388_n 998109_137387169797987_1765842827_n 1004043_137387296464641_709629151_n 1004731_137386609798043_507832766_n 1011220_137386933131344_920367163_n 1017611_137386843131353_1333424169_n

Ces jeunes danseurs sont venus en grand nombre et ont apprécié, travaillé, contribué a ce moment d’unité et de collaboration collective, pour la mise en place d’un projet artistique de qualité. Une vague d’enthousiasme nait auprès des jeunes et des artistes intervenants. Tous ont la meme idée et la meme volonté en tete: Il faut systématiser de tels projets, travailler ensemble à implanter une vraie structure de création artistique pour la danse urbaine au Sénégal.

Dakar formation juin 2013 /R.A.F soldiaz